mar.

31

janv.

2017

Daniel TABOURY

 

SILENCE DE PLOMB

 

La canicule étreint le plateau depuis plusieurs jours, et la nouvelle que rapporte Paul Vaux, ce matin-là, à sa femme et à son fils Éric, ne va pas rafraîchir l’atmosphère : la maison des Martinié, la seule résidence secondaire du hameau des Pradelles, mystérieusement inhabitée depuis longtemps, vient de trouver un acquéreur. Il l’a appris au café du village.

« La maison de Sarah, vendue ? » Pour Éric, tout juste la trentaine, l’annonce a un effet de choc. Les souvenirs lui reviennent en boomerang… Sarah avait toujours été un être à part, différente des filles qu’il avait vues grandir autour de lui, et dont certaines avaient suscité la fascination un soir de fête. Disparue un été, sans explication. Il ne sait plus rien d’elle depuis bientôt dix ans. Et quand on idéalise un souvenir, on en devient forcément prisonnier…

 

Un suspense psychologique entêtant, dans un milieu où il ne faut jamais se fier aux apparences. Daniel Taboury compose ici une histoire de grande solitude, où le désir se montre plus fort que la peur, que les blessures du passé et que les regrets.

 

CRITIQUES PRESSES

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0