mar.

07

mars

2017

Dominique FABRE

 

LES SOIRÉES CHEZ MATHILDE

 

Il ne faisait pas encore jour. D’habitude, dans les contes, ce sont les oiseaux qui donnent le signal du départ. Il a posé son manteau à lui en plus du sien à elle sur les épaules de Mathilde; elle était fatiguée. » Dans les années 80, un étudiant désœuvré et sans le sou, fréquentant davantage les bars que la fac, est invité à une fête dans la banlieue chic, à Sèvres. Le jeune homme découvre une petite société de personnes qui boivent, bavardent, flirtent et dansent dans une ambiance où les problèmes de la vie quotidienne semblent ne plus exister. Fasciné par l’atmosphère qui règne dans la grande maison de Sèvres, il reviendra et se mêlera à ce monde qui est à l’opposé du sien.

 

Dominique Fabre convoque et ressuscite une époque à jamais disparue. L’émotion est là, à fleur de peau, fugitive, capturée par son écriture sensible.

 

CRITIQUES PRESSES

 

Dominique Fabre suspend le temps, recompose un monde de détails parfumés à l'essentiel.  (15-02-2017)

Écrire commentaire

Commentaires : 0