Philippe LABRO

 

MA MÈRE, CETTE INCONNUE

 

« Netka, il y a du slave dans ce nom qui sonne clair. Elle a cinquante pour cent de sang polonais dans ses veines. Il me faudra beaucoup de temps pour identifier la Pologne, chercher la trace du père inconnu, éclaircir les mystères, imaginer l'enfant-valise, la petite fille abandonnée. Elle est, elle était ma mère. » Philippe Labro.

 

CRITIQUES PRESSES

 

Un récit sobre et émouvant, un portrait impressionniste qui rend hommage à cette femme qui refusa, toute sa vie, de s'apitoyer sur son passé.  (22-05-2017)

Philippe Labro, romancier et journaliste, enquête sur l'enfance de sa mère. Une belle histoire.  (14-04-2017)

Écrire commentaire

Commentaires : 0