LE COUVENT DES RÉDEMPTORISTES

 

Les Rédemptoristes

Le 9 novembre 1732, à Scala, au sud de Naples, Alphonse de Liguori (1696-1787) fonde la congrégation du Très-Saint-Rédempteur, dont le but est de venir en aide aux pauvres et de leur apporter la parole de Dieu. La congrégation est approuvée par le pape Benoît XIV, le 25 février 1749. Les Rédemptoristes ont pour vocation de transmettre le message de saint Alphonse : "ferme dans la foi, joyeux dans l'espérance, fervent dans la charité..." 

 

La communauté d'Argentan, fondée en 1867, s'installe en novembre dans une vaste maison bourgeoise située rue de la Planchette. Ce bâtiment accueille actuellement la partie "bibliothèque" de la médiathèque. En 1872, la construction d'une église, dédiée à Notre-Dame du Perpétuel Secours, complète l'édifice. Ce lieu de culte abrite, depuis mars 2001, l'espace Image, Son et Multimédia de la médiathèque.

 

La chapelle, monument remarquable

La "chapelle" des Rédemptoristes est remarquable par son style néo-roman, style très en vogue à la fin du XIXème siècle.

  • Elle se compose d'une nef centrale de quatre travées, flanquée de deux collatéraux.
  • La voûte et les arcs sont en plein cintre. Les piliers de la nef sont ornés de croix pattées.
  • Le choeur est doté d'une voûte en cul-de-four et d'arcatures aveugles.
  • L'élévation est composée de trois niveaux.
  • L'étage central est constitué d'importantes tribunes qui abritent aujourd'hui la "Galerie" de la médiathèque.
  • Tous les chapiteaux sont sculptés, pour la plupart d'ornements végétaux. 
  • On remarque tout de même quelques animaux (aigle et agneau dans le choeur et animaux fabuleux dans la nef et les tribunes), quelques têtes humaines et personnages.

 

L'histoire des Rédemptoristes

L'histoire des Rédemptoristes à Argentan a été marquée par leur expulsion en 1903, dans le contexte de séparation des Églises et de l'Etat. Dès 1880, la communauté, qui forme théologiens et missionnaires, provoque des débats au sein de la population. Dès 1902, les édiles locaux souhaitent l'expulsion des Rédemptoristes.

En 1903, leur demande d'autorisation de rester étant rejetée, après un débat houleux au Conseil municipal, les pères Rédemptoristes d'Argentan sont sommés de quitter leur couvent. Malgré le soutien d'une partie de la population, ils seront expulsés par les forces de l'ordre le 30 avril 1903, après avoir célébré leur dernière messe publique le dimanche 19 avril.

 

Malgré le départ des moines, la chapelle reste un lieu de culte actif : messes, mariages et communions y sont régulièrement célébrés jusqu'en 1973. L'église Saint-Michel, inaugurée en 1968 la remplace alors.

 

En septembre 1974, la Ville d'Argentan acquiert les bâtiments et le parc de 15000 m² pour faire de ce dernier un jardin public. Au début des années 1990, un projet d'installation de la médiathèque dans l'ancien couvent voit le jour. Confié à l'architecte Pascal Prunet, le bâtiment ouvre ses portes en octobre 1995.